Invitation de Sara Favriau _ La redite en somme, ne s’amuse pas de sa répetition singulière. 2016 – Palais de Tokyo

La redite en somme, ne s’amuse pas de sa répetition singulière-2016
Installation de Sara Favriau _ Palais de Tokyo _ bois Douglas, dimension variable.
crédits photo: André Morin
crédits photo: AlexandreMaleiro
Chair pelliculaire, muet, vidéo 11’11 ».